Album·Albums jeunesses·Bandes dessinées·Enfance·Fiction·Littérature·Littérature danoise

Mira de Sabine Lemire et Rasmus Bregnhoi

Tu le sais, j’aime rallumer mon âme d’enfant, la nourrir et la faire vibrer. Je ne dis donc jamais non lorsque l’on me glisse entre les mains un album jeunesse.

Fin 2022, j’ai eu la surprise de recevoir « Mira: mes copains, mes copines et l’amour » de la part des éditions Casterman. Une très jolie attention de leur part (merciiiiii).

Mira est une nouvelle héroïne dans nos contrées. Née sous la plume de Sabine Lemire et le crayon de Rasmus Bregnhoi, Mira a vu le jour en 2017 au Danemark. Plusieurs tomes sont déjà sortis dans les contrés du Nord. Il y a donc encore de quoi contenter les préados.

Dès 9 ans, filles et garçons peuvent se plonger dans la vie de Mira. Mira vit à Copenhague avec sa maman. Elle n’a jamais rencontré son père car il est beaucoup trop occupé…

Sa vie est rythmée par l’école, ses copains et copines. Au côté de sa maman, les amoureux se succèdent. A la rentrée, une nouvelle élève débarque en classe: Betty. Elle va s’asseoir à côté de Naja, la meilleure amie de Mira. Betty est branchée garçon!

Petit à petit, Mira découvre qu’il faut être amoureuse pour pouvoir continuer à être amie avec Naja et Betty. Alors, elle essaie…Cette nouvelle donne perturbe fortement son quotidien.

Du haut de mes 46 ans, qu’ai-je donc apprécié dans cet album? Je vais te faire un petit compte-rendu. J’ai aimé:

– le format BD hyper adapté aux enfants ciblés (9-12 ans). Même les lecteurs moins investis peuvent lire une BD. Ce format est moins rébarbatif que la lecture d’une brique.

– les dessins qui m’ont évoqué ma propre enfance et les Tom Tom et Nana des J’aime lire!

– Mira est une fille bien dans ses baskets et dans son siècle. Il est facile de s’identifier à elle. Elle colle aux envies et quotidiens des enfants de 10-12 ans…Instagram, les copains, la découverte des premiers émois, les relations plus complexes, la difficulté de se positionner entre l’enfance et l’adolescence.

– la situation familiale de Mira tient compte des changements de la société et de la structure familiale. Nous sommes loin du cliché de la famille parfaite. Cela n’empêche pas Mira d’être bien dans sa peau. Elle a une jolie relation avec sa maman.

Ma seule petite déception est l’absence des # sur la couverture. Dans la version originale, la couverture est identique. Cependant les hashtags devant Mes copains, devant mes copines et devant l’amour ont été enlevé.

Est-ce dû au fait que Mira ait accès à Instagram alors qu’il faut 13 ans pour s’y inscrire? Aucune idée.

La seule chose dont je suis certaine est que cet album traite d’Instagram. Mira se crée un compte parce que cela lui permet d’être acceptée par les autres. Oui, je sais, ça te choque peut-être…Cependant, Instagram fait partie de la réalité des ados et des préados. Mira est un excellent moyen d’utiliser la plateforme avec bienveillance.

Qu’en penses-tu?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s