Audio·Drame·Feelgood·littérature américaine·livre audio·Roman·Romance

Dans cinq ans de Rebecca Serle

Que se passera-t-il dans 5 ans? Où serons-nous? Aurons-nous pris ou perdu quelques kilos? Vivrons-nous toujours au même endroit? Pratiquerons-nous le même métier? Serons-nous heureux? Aurons-nous des enfants? Auront-ils quitté le nid?

Dans cinq ans, l’univers des possibles est infini. J’aime m’imaginer le meilleur. Le pire est peut-être à la porte…qui sait?

Dans cinq ans, je me souviendrai certainement de cette lecture audio dévorée en quelques jours au printemps dernier. Dans ces moments où la légerté s’impose d’elle-même… Mon choix a été facile et sans regret.

Jolie couverture, retours positifs sur #bookstagram, crédit audio en suffisance, je me suis lancée dans l’écoulecture de « Dans cinq ans » de Rebecca Serle publié en janvier 2022 chez Charleston.

Pour ce qui est de la détente, j’ai un peu surestimé le récit. Pour le reste, la lectrice choisie fait le job. Il y est question d’amour. La couverture donne le ton, c’est indiqué en toutes lettres: « C’est une histoire d’amour. Mais ce n’est pas celle que vous attendiez.’

Je confirme.

Je suis immédiatement entrée dans ce récit. La lectrice a une voix agréable, un rythme et un jeu d’acteur adaptés. Le texte est de qualité, simple et absolument pas niais.

« Dans cinq ans » est une histoire d’amitié aux notes de feel good.

Debbie, avocate à New York a la vie dont elle rêvait. Le job et le petit ami de ses rêves. Oui. Jusqu’ici, j’en conviens, c’est plutôt cliché.

Un matin, alors que tout va parfaitement bien, elle se réveille 5 ans plus tard. Cette vision de sa vie un lustre plus tard la perturbe profondément.

Tu veux savoir pourquoi?

Lis ou écoulis ce livre que j’ai dévoré. Cette lecture te fera un bien fou surtout si tu es à la recherche de plaisir. Ce livre risque par compte de te chambouler, de te questionner, de t’exaspérer aussi un mini peu par moment.

Ce livre est impossible à lâcher. En audio, j’ai dû m’inventer des tâches ménagères pour justifier mes temps d’écoute.

Le thème a, c’est vrai, déjà été revisité en long, en large et en travers.

Tu as envie de découvrir le destin de Debbie? Tu sais ce qu’il te reste à faire…

Bonne lecture!

Fantastique·Littérature belge·Roman·Romance·Saga

Witch games de Shana Lyès

This is Halloween! This is Halloween! This is Halloween!

Je n’attends pas la période d’Halloween pour lire des histoires de sorcières, de vampires ou de fantômes. Je prends les lectures comme elles arrivent et en fonction de mes aspirations du moment. Mais ce soir, c’est Samain, une fête importante dans le calendrier sorcier.

Samain est l’annonce de l’hiver…qui malgré les températures estivales de ces derniers jours est en effet en mode approche. Le changement d’heure de ce week-end a sonné le glas de la luminosité. La période sombre débute.

Samain est aussi une période où la durée entre le jour et la nuit est quasi identique. Cela permet un passage plus aisé entre le monde des humains et l’Autre monde. En tout cas, nombreux sont ceux à profiter de ce moment pour lire des histoires qui font peur.

Sorcières, vampires, loups-garous sortent de nos bibliothèques et accompagnent nos après-midis pluvieux.

Aujourd’hui, je profite donc de Samain pour te présenter un roman que je suis certaine que peu d’entre vous connaissent. « Witch games » est sorti au printemps dernier chez &H. La maison d’édition connue pour ses romances a décidé de lancer une collection plus fantastique.

Elle démarre fort avec le premier roman de Shana Lyès. Shana est liégeoise et donc une de mes compatriotes. Peut-être la connais-tu mieux sous le pseudo Astro.lya sur Instagram? Son compte te permet de t’ouvrir à l’astrologie.

« Liaison interdite » est, je l’espère, le premier tome d’une longue série de romans mettant en scène une sorcière des temps modernes: Freïa. Shana a créé son univers de toute pièce en s’inspirant de Bruxelles et de ses environs. Je suis fan!

Il est évidemment grandement question d’amour dans ce roman…enfin si Freïa accepte de succomber aux charmes du beau jeune homme lui ayant sauvé la vie. Et ça, ce n’est pas gagné… Freïa s’est juré de ne jamais tomber amoureuse, et encore moins d’un humain…

Ce roman est un délicieux intermède entre deux lectures plus prises de tête. Il m’a apporté détente et plaisir. En plus, les personnages sont méga attachants. Shana nous offre même les thèmes astraux des plus importants. Si ça c’est pas sympa!

Le texte est relativement classique tout comme les rebondissements. « Witch games » est un roman à lire pour s’offrir évasion, légers frissons et bonnes vibrations. La littérature moderne nous offre l’opportunité de ce genre de récit…alors goooooooo sans hésitation!