Divers

Chronique littéraire – Patrick Weber raconte les princesses de Belgique

T’intéresses-tu à l’histoire de ton pays? L’histoire royale belge n’est pas très longue en comparaison avec celle de France. Cependant, la royauté belge règne et ne gouverne pas depuis près de 200 ans…190 pour être plus exacte…

Le premier roi, Léopold de Saxe-Cobourg a prêté serment le 21 juillet 1831. Près de 191 ans, c’est pas mal quand on y pense. Le roi (ou dans le futur la reine) des Belges reste un des derniers souverains européens encore assis sur le trône.

Un sacré défi dans un petit pays construit sur une mosaïque de 3 communautés au lendemain d’une révolution!

En Belgique, nous avons nos particularités comme notre acccueil, une certaine bonhommie, nos frites (accompagnées de moules ou d’un bon steak de boeuf).

En Belgique, nous avons aussi Patrick Weber. Patrick Weber pourrait être notre Stéphane Bern à nous. Journaliste, historien de l’art, scénariste et romancier, il a écrit pas moins de 30 livres.

Ses écrits vont de romans policiers aux romans historiques…Sans compter les scénarios de bandes dessinées ou de romans graphiques. Quel que soit le genre littéraire, chaque publication a une vocation historique et bien souvent une touche de royauté.

Depuis plusieurs années, l’auteur est d’ailleurs chroniqueur royal dans divers magazines (et même à une époque dans une émission télé sur une chaîne belge).

Avec cette biographie éditée par les éditions Kennes et disponible chez les meilleurs libraires, Patrick Weber nous conte les princesses de Belgique. Ces femmes qui ne pouvaient pas régner en vertu de la loi salique datant de Clovis…

Cette loi stipule que seuls les descendants mâles peuvent régner.Sur les 11 princesses présentées dans le livre, seule Elisabeth, la fille de Philippe et Mathilde, nos roi et reine actuels sera reine des Belges. Elle a 20 ans.

Peut-être te demandes-tu quel est l’intérêt d’une telle lecture…

Ne te méprend pas! Ici, il n’est pas question de crinoline. Nous ne sommes pas dans un épisode de la chronique de Bridgerton. La vie de princesse était loin d’être rose. Ces femmes n’avaient selon les époques que la valeur d’une alliance bénéfique pour leur pays ou la couronne.

Mariées de force, elles étaient facilement considérées comme mentalement instables si elles ne se pliaient pas aux désirs de leur père. Il est instructif de découvrir leur destin respectif. A chaque époque sa spécificité…

A travers ces 11 princesses, le lecteur ressent fortement l’évolution de la société et la place de la femme dans celle-ci.

En 2002, Patrick Weber écrivait déjà un premier livre sur le même thème. Il s’intitulait « Dix princesses » et était édité par les éditions Racines. Je l’ai dans ma bibliothèque car les histoires de princesses m’intéressent.

Je l’ai encore vu dernièrement en bouquinerie. Les 2 livres se complètent. Le dernier est plus romancé et apporte un regard plus orienté sur la place de ces princesses dans leur époque respective.

Même si tu n’s pas un.e grand.e admirateur.trice de la famille royale, la lecture de ce recueil peut t’offrir une perspective différente sur l’histoire de la Belgique.

Alors? Qu’en penses-tu? Es-tu intéressé par ce type de lecture? Es-tu un.e passionné.e de l’Histoire? Cette lecture te tente-t-elle? Dis-moi tout et n’hésite pas à partager ton avis en commentaire.

Bonne lecture!