Audio·Drame·Huis-clos·Littérature·Littérature française·livre audio·Roman

Paris-Briançon de Philippe Besson

Plusieurs fois, j’ai entendu « Katia, il faut absolument que tu lises Philippe Besson! ». Euh…oui…

Alors, comme je suis ouverte aux propositions, j’ai ajouté plusieurs titres sur ma liseuse. Le temps a passé…les livres sont restés…

Au printemps dernier, Lizzie m’a proposé de découvrir la version audio de « Paris-Briançon » sur la plateforme Netgalley.

Là, j’ai compris pourquoi je devais absolument lire Philippe Besson.

Pourquoi donc?

Simplement parce que c’est du tout tout bon…vraiment!

Le « Paris-Briançon » était un train de nuit. A l’époque (au siècle passé lol), les voyageurs embarquaient le soir et arrivaient le lendemain matin à destination, normalement frais et reposés après une nuit de sommeil.

« Paris-Briançon » est aussi le titre choisi par l’auteur pour son roman sorti à la rentrée littéraire 2021. Il est dès à présent disponible au format poche chez Pocket.

J’ai été agréablement surprise par ce roman. Il peut être effrayant de lire un huis-clos de quelques heures. Il faut être motivé pour rester pendant toute une nuit dans un train Intercités.

Pourtant, à travers une dizaine de personnages, Besson parvient à attirer l’attention du lecteur. Le train semble un prétexte à une fresque sociale. Ne te méprend pas, « Paris-Briançon » est un drame.

Les passagers du train de nuit n°5789 viennent de tous les horizons. Il y le groupe de jeunes de banlieue, le couple de personnes âgées, le représentant de commerce, le sportif, la mère de famille et sa fille…

Petit à petit, chacun se confie et lève le voile sur un pan de son intimité. Les heures passent. Le lecteur se demande bien pourquoi il a droit à autant de confessions. Ne t’inquiète pas, tu comprendras.

En écoulisant ce roman, j’ai pris conscience des liens invisibles liant les individus. Il ne faut finalement qu’une perturbation dans leur quotidien pour qu’un groupe d’individus soit lié à jamais.

Le roman étant très court, la lecture l’est tout autant.

Note cependant que le lecteur est impeccable . Le texte tient la route en audio. Il gagne même en force.

Si ma chronique t’a donné envie de découvrir ce roman, sache que le version poche est disponible depuis le 5 janvier au format poche. Qu’on se le dise!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s