Bandes dessinées·Historique·Littérature belge·Policiers et polars

Ostende 1905 de Patrick Weber et Olivier Wozniak

Connais-tu Ostende?

J’adore y aller. J’y vais d’ailleurs très bientôt.

Ostende est une ville belge. Située sur la côte, sa digue de mer offre une vue magique sur la mer du Nord. Verte, grise, blanche ou bleue, au gré des saisons, Ostende est une ville d’eau.

Au départ, ce n’était qu’un petit village né sur une île. Située à l’extrémité est de l’île, Oostende (comprenez extrémité est en flamand) est devenue un port de mer. Elle l’est toujours d’ailleurs.

Lorsque la Belgique voit le jour en 1830 et se dote d’une royauté en 1831, la toute jeune famille royale aime se rendre en villégiature à Ostende. Qui dit tête couronnée dans la ville, dit débarquement d’une suite et d’une notoriété…

Le port devient une station balnéaire.

Léopold II, roi controversé mais à l’âme bâtisseuse, y fait construire de nombreux bâtiments dont les fameuses galeries royales. J’adore y flâner. La ville d’Ostende y expose régulièrement des photos.

Fin de la visite guidée…pour la suite, vas-y!

En novembre 2022, les éditions Anspach éditent Ostende 1905. Cette bande dessinée nous conte un fait rare mais d’une gravité sans précédent dans la ville: un assassinat.

Rien que ça! Rien que ça… Un diplomate perse est retrouvé mort dans la baignoire de sa chambre d’hôtel. C’est embêtant! Le roi, Léopold II, est sur le point d’arriver accompagné par sa maîtresse. Le shah de Perse est également en route.

Comment le commissaire Ansor va-t-il gérer cet imprévu et assurer la sécurité de tout ce beau monde?

Cette fois encore, cet album BD fait le job. Le scénariste n’est pas moins que Patrick Weber, le spécialiste belge de la royauté. Les dessins sont nés des coups de crayon d’Olivier Wozniak.

J’ai aimé découvrir Ostende à la Belle époque. Les dessins sont sobres et beaux. La ligne claire est idéale pour ce type de BD (oui je sais, je me répète). Le récit est assez simple et pourrait décevoir si le lecteur a beaucoup d’attentes.

Cependant, nous y découvrons un roi un peu tyrannique. Bon ça on le savait…Weber n’en fait pas une icône. Il parle de la maîtresse du roi veuf et de sa grossesse dont on a longtemps tu l’existence (ils ont eu deux enfants).

Il parle également de la population locale, loin d’être docile et ravie des idées urbanistiques du souverain. Cet aspect réaliste de la personnalité royale et de l’époque est un plus.

Les éditions Anspach nous offrent une bande dessinée historique classique mais tenant la route.

Un cahier de textes rédigé par Patrick Weber complète le récit. Les informations en lien avec le scénario sont pertinentes, intéressantes et enrichissent la lecture. J’adore les vieilles photos d’époque. Trop bien!

En lisant Ostende 1905, j’ai appris plein de choses, notamment sur la fameuse baronne de Vaughan

Vraiment, si tu es français.e et que tu aimes l’histoire, plonge-toi dans cette série. Pareil pour les belges hein! Découvre en douceur l’histoire de ton pays.

Cet album est un one-shot. Il se lit en une seule bouchée!

Sympa non?

8 commentaires sur “Ostende 1905 de Patrick Weber et Olivier Wozniak

      1. Mais, tu mises toujours sur le bon livre. Je dirais que par rapport aux Bob Morane cette collection est vraiment bien argumenté et très bien dessiné. L’histoire est réellement la réalité de l’époque et je termine l’explication finale en fin de livre m’a appris des choses que je ne connaissais pas. Merci Katia

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s