Feelgood·Littérature·Littérature française·Roman·Roman choral

Le bonheur l’emportera d’Amélie Antoine

Connais-tu Amélie Antoine ? As-tu déjà eu l’occasion de lire un de ses romans?

Depuis plusieurs semaines, son avant dernier roman « Le bonheur l’emportera » sorti en mai 2021 chez XO éditions. Il est disponible depuis octobre au format poche chez Pocket.

« Le bonheur l’emportera » est le récit d’une période de vie. Une vie assez banale et classique. Amélie Antoine nous présente une famille. Cette famille est formée par Sophie et Joachim aux personnalités aussi opposées que complémentaires.

Sophie est l’image typique de l’executive woman. Sa came, son adrénaline, elle le trouve dans le boulot. Objectifs, performances, réunions…n’ont aucun secret pour elle. Elle gère à la perfection sa vie professionnelle.

Joachim, lui, bosse à domicile. Porté par ses valeurs, il profite de ses temps libres pour militer activement pour Greenpeace. Le reste du temps, il s’occupe énormément de Maël, leur fils.

Maël est différent. Maël se sent différent. Maël joue un rôle pour correspondre aux attentes de ses parents, de ses camarades, de la société et cela le rend malheureux. Il est mal dans sa peau. L’adolescence approche et les indicateurs sont au rouge.

Sophie et Joachim ont remarqué que leur enfant était différent. Là aussi, leur réaction face aux difficultés est à leur image. Là où Sophie parle de préadolescence et d’efforts à fournir, Joachim voit de la détresse et accueille les ressentis de l’enfant.

Progressivement, le couple s’éloigne. L’écueil se creuse entre les parents. Ils s’opposent et la famille est en danger. Maël est en danger…

Jusqu’où Sophie et Joachim vont-ils aller?

Que va devenir Maël si fragile, coincé entre deux parents chamboulés et en colère?

« Le bonheur l’emportera » a un titre trop mielleux et feel good. En effet, ce roman parle d’un sujet fort et d’actualité: la dysphorie de genre. Amélie traite de ce sujet à travers le regard de Maël, lui qui se sent fille malgré des attributs masculins.

Ce n’est pas tout! Elle traite avec vérité la réaction de deux parents face à la spécificité de leur enfant. Deux points de vue opposés parmi tant d’autres. Cette limitation pourrait paraître caricaturales… Peut-être…

Elle est cependant indispensable pour évoquer la détresse dans laquelle se trouve Maël. Sa détresse est tellement grande. Il est difficile de ne pas prendre fait et cause pour Joachim…et détester le comportement de sa maman, Sophie.

Pourtant, être parents, c’est parfait être stupide…se tromper…faire de mauvais choix…prendre position…sans réaliser que l’on est dans la mauvaise voie. C’est cela aussi être parent. Ne l’oublions pas. L’attitude de Sophie ne signifie nullement qu’elle est une mère inadaptée.

Au contraire, elle souhaite le meilleur pour son enfant. Besoins des uns et des autres ne sont pas toujours compatibles…Malheureusement!

Amélie Antoine met en scène ce trio avec beaucoup de finesse et de sensibilité. Cette lecture est une deuxième expérience et j’ai adoré mes deux lectures. Un sans faute! Je prévois de lire durant ce mois de novembre son dernier roman « Aux quatre vents »! Il m’attend dans ma pal…

Et toi? as-tu déjà lu Amélie Antoine? Quel autre roman de cette autrice me conseilles-tu? Quel est ton ressenti vis à vis du « Bonheur l’emportera ».

Les commentaires sont là pour te laisser t’exprimer.

Je me réjouis de pouvoir en discuter avec toi!

Bonne lecture!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s