Historique·littérature américaine·Roman

La librairie des rêves ensevelis de Madeline Martin

La librairie des rêves ensevelis est sorti en 2021 aux éditions Charleston

Je suis certaine que toi aussi, il t’arrive d’avoir des déceptions livresques. Des livres que tu as vus et revus sur #bookstagram, que tout le monde encense… Du coup, tu es chaud boulette pour tenter l’expérience. Et puis…et puis…c’est un flop!

Tu auras surement remarqué qu’il m’arrive rarement de ne pas aimer un livre. Je ne suis pas une lectrice exigeante. Je trouve facilement mon bonheur et de nombreux points positifs. J’aime me laisser bercer par les récits.

Lorsque j’ai démarré la lecture de « La librairie des rêves ensevelis » de Madeline Martin sur ma liseuse Kobo, je m’attendais à une pépite. Après quelques chapitres, j’ai senti que chez moi, l’effet pépite n’aurait pas lieu.

Ce n’est pas grave.

Cela arrive.

Ce roman et moi n’avons pas réellement matcché!

Ma défection ne doit surtout pas te détourner de ce roman. Rien ne dit qu’il ne sera pas un de tes coups de coeur de l’année.

L’histoire est intéressante et pleine d’éléments qui donnent envie de s’y plonger.

Nous sommes en Angleterre, en 1939. Plus précisément à Londres. A l’aube de la guerre, Grace quitte sa campagne et s’installe à la capitale. L’accueil est plutôt froid. Sans référence, elle ne trouve pas l’emploi dont elle rêvait.

Alors qu’elle est loin d’être une férue de littérature, le seul job qu’elle parvient à décrocher est dans une librairie.

Progressivement, alors que la guerre et les bombardements s’installent, Grace trouve dans ses lectures un réconfort qu’elle n’hésite pas à partager avec un plus grand nombre.

L’idée est vraiment très prometteuse et pleine de jolies valeurs.

J’ai une foi profonde en la force magique des mots.

L’idée de Grace, de quitter sa campagne sécurisante pour la ville au moment où tout le monde tentait de faire l’inverse, m’a semblée saugrenue.

Certes…pourquoi pas.

J’ai lu énormément de romans historiques sur le sujet. Les rayons des librairies regorgent de ce type de romans. L’histoire britannique a été marquée par le blitz. Les descriptions et renseignements de la vie sous les bombes ne manquent pas.

Je pense que c’est là que chez moi quelque chose n’est pas passé.

J’ai trouvé le récit un peu léger…un petit peu comme si tout se résolvait avec facilité. A côté de cela, l’histoire est humaine.

Les livres jouent leur rôle d’assourdisseurs. Ils calfeutrent et rendent les épreuves plus légères à traverser.

C’est le message que je retiendrai de ce roman.

As-tu lu déjà lu ce roman? Te tente-t-il?

Dis-moi ce que tu en penses.

Est-ce que toi aussi, tu as plus de mal avec les coups de coeur des autres lecteurs?

Lesquels?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s