Feelgood·Littérature·Littérature française

Une vraie mère…ou presque de Didier van Cauwelaert

Le dernier roman de Didier van Cauwelaert est sorti fin avril chez Albin Michel

Les livres sont des rendez-vous.

L’acte de lire permet de s’imprégner de la plume et de l’univers d’un auteur.

Chaque année ou presque, nous fixons rendez-vous avec les parents de nos livres chéris.

Nous retounons pour quelques centaines de pages leur faire un petit coucou.

J’ai tort?

Certaines livres éveillent en nous des souvenirs plus lointain. Des moments différents de ceux du jour. Ils vont vibrer notre âme et nous rapprochent de cel.ui.le que nous étions alors.

Didier van Cauwelaert a des origines belges. Son père est né en Belgique en 1914.

Didier van Cauwelaert fait partie de cette famille d’auteurs.

Quelle famille?

La famille de nos compagnons de route, il y a 10, 20 ou 30 ans.

Cela faisait un petit moment que nous ne nous étions pas retrouvés sous ma couette à la lueur de ma lampe de chevet.

Non, non…ce n’est pas ce que tu crois. Pour qui me prends-tu?

Un peu comme Harry & Sally, nous nous retrouvons un peu au hasard des publications, de mes envies, des services presse…

Après « L’apparition », »L’éducation d’une fée », « Jules » ou encore « J’ai perdu Albert »…j’ai eu la chance de lire « Une vraie mère…ou presque« , son dernier roman sorti fin avril chez Albin Michel.

Il est toujours en librairie, fonce le chercher si tu n’as pas encore découvert l’univers de cet écrivain.

Il est toujours disponible en librairie bien entendu!

L’essayer c’est l’adopter…en tout cas dans mon cas. Zéro déception.

Bon ok, je n’ai pas encore lu toute sa bibliographie. Et alors?

Me plonger dans « Une vraie mère…ou presque » fut une sorte de retour au source.

Oui. Véritablement.

L’écriture de Didier van Cauwelaert est marquante. Un style agréable, empli de vie, d’une touche de fantaisie, d’un peu de spiritualité, pleine d’émotions contenues et calfeutrées derrière un humour au teinte pince sans rire.

Certains y trouveront éventuellement un petit côté intello…

Perso, je kiffe!

Tu as vu cette couverture?

Déjà, au premier coup d’oeil, je suis tombée en amour avec cette couverture. Cette amie en pleine orgie festive est vraiment trop trop drôle. Elle illustre à merveille le contenu du livre…assez décalé…j’avais oublié de le mentionner plus haut.

Pierre, écrivain, utilise la voiture de sa mère décédée dans des circonstances funestes trois mois plus tôt. L’administration n’ayant visiblement pas encore mis ses fichiers à jour, il reçoit lors de ses visites à Nice de nombreuses contraventions.

Comment est-ce possible?

Disons que Pierre a l’habitude lors de ses séjours dans la ville niçoise d’emprunter la Renault Fuego maternelle. Il se laisse aller dans les tunnels profitant de cette aubaine de ne pas perdre de points.

Il paie la note à chaque fois, sans rechigner jusqu’au jour où Simone Pijkswaert est convoquée pour un stage de conduite. Elle a en effet perdu tous les points de son permis.

Pour éviter d’être démasqué, Pierre engage alors Lucie Castagnol. Comédienne à la retraite, elle accepte d’endosser à la perfection (ou presque) ce rôle.

Le résumé de l’éditeur.

Ce roman n’est pas une autobiographie à proprement parler. Il est cependant fortement influencé par la vie de l’auteur. Didier van Cauwelaert a également perdu sa maman, utilisé sa voiture et dépassé les limites de vitesse.

Je te conseille cette lecture. J’ai passé un savoureux moment.

Didier van Cauwelaert laisse sa créativité s’envoler et part dans une comédie déjantée et drôle.

Ce livre est une très belle manière de rendre hommage à sa mère.

Avec beaucoup de dérision, il exploite la fibre de l’amour d’un fils voue à sa mère. Amour bien souvent plus étouffant et proche que celui vécu avec le père.

Dans le cadre de cette lecture, j’ai eu la chance d’avoir un tête à tête avec l’auteur. Un superbe entretien hyper enrichissant et plaisant à découvrir sur le blog.

Le lien est ICI … je l’ajoute très vite!

Qu’en penses-tu?

2 commentaires sur “Une vraie mère…ou presque de Didier van Cauwelaert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s