Agatha Christie

Le train bleu d’Agatha Christie

J’essaie de suivre le challenge #readchristie2022

Imagine que tu sois sur un quai de gare. Tu as 28 ans. Tu es né.e avec le siècle en 1900. Tu es très excité.e par le voyage qui s’offre à toi. Ce n’est pas donné à tout le monde de partir dans le sud de la France.

Tu as économisé depuis 8 ans pour t’offrir ce voyage en train. Un train luxueux. Tu vas traverser la frontière et toute la France pour aller te promener sur la promenade des Anglais, à Nice.

Avec un nom pareil, Nice ne peut être qu’une belle ville. Autour de toi, l’agitation est à son comble. Les passagers se pressent sur le quai avec leurs valises. Tu n’as pris qu’une seule valise. Toute neuve en cuir.

Lire Agatha Christie est toujours un plaisir!

Il pleut sur Bruxelles. L’humidité te perce la peau et te fait grelotter. La météo belge t’use. Un vent glacial souffle et fait voler une mèche de tes cheveux. Tu as choisi la Côte d’Azur, histoire de réchauffer tes vieux os.

Te voilà installé.e dans ton compartiment/couchette. Tu es depuis quelques heures sur le sol français. Le ciel est lourd mais les paysages sont superbes. Ton voyage se déroule tellement bien.

Pourtant, à destination, en descendant du train, tu apprends une nouvelle terrible de la bouche d’un petit homme moustachu portant un chapeau boule. Il t’annonce que la ravissante jeune femme avec qui tu as discuté hier soir a été assassinée.

Prêt.e à suivre Hercule Poirot dans ses enquêtes?

Ton sang ne fait qu’un tour. Te voilà sur la liste des témoins, voire suspecte!

Que vas-tu faire?

Tu n’as pas d’alibi. Tu étais seul.e dans ta couchette. Tu avais payé suffisament cher ton billet afin de bénéficier d’une nuit sans les ronflements d’un illustre inconnu.

Le moustachu à l’accent du Nord t’a demandé d’attendre avec d’autres personnes. Te voilà assis.e sur un simple banc de bois. Tu n’es pas seul.e. De nombreuses personnes attendent leur tour pour temoigner.

Ce hall de gare n’était pas vraiment au programme de ta première journée à Nice. Tu rêves de pouvoir enfin voir l’azur de la mer. Les minutes défilent sur la grande horloge aux chiffres romains.

Le roman a été édité pour la première fois en 1928!

Pour rendre cette attente moins interminable, tu prends ton livre. Tu l’as acheté expressément pour le trajet. Il s’agit d’une nouveauté conseillée par ton libraire. Un roman écrit par une certaine Agatha Christie.

Justement, ça tombe bien! Peut-être y trouveras-tu l’inspiration pour te tirer de ce mauvais pas. Le livre est prenant et imagé. Il y est question d’un meurtre dans un train célèbre: le train bleu.

Tu trouvais cette autrice divertissante. A présent que tu te retrouves bien involontairement liée à une affaire de meurtre, ce roman te glace un peu. Ce livre dégage pourtant une ambiance particulière.

Le début de l’histoire, histoire de te donner envie…

Cet Hercule Poirot a beau être belge comme toi, tu le trouves prétentieux et un peu sarcastique. Tu espères sincèrement que ton enquêteur à toi se prendra un peu moins le melon.

Le temps s’égraine. Les bancs du hall de gare se vident. Les autres passagers sont appelés les uns après les autres. Bientôt, tu seras seul.e.

La nuit tombe sur ta première journée de vacances. Tu attends avec impatience ton tour. Tu arrives à la fin de ton livre.

Le petit homme moustachu et bedonnant s’approche de toi.

Il se présente: « Bonsoir! Merci pour votre patience. J’ai omis de me présenter toute à l’heure. Hercule Poirot! Suivez-moi! »

As-tu déjà lu « Le train bleu »? T’a-t-il plu? Es-tu adepte de l’univers d’Agatha Christie?

Un commentaire sur “Le train bleu d’Agatha Christie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s