Divers

Chronique audio – Ce que murmure le vent d’Amy Harmon

OMG!

Je répète…OMG!

OH MY GOD!

Quelle lecture!

Encore un coup de coeur…oui… Idéal pour un 1er avril où la neige s’est invitée et que c’est même pas une bonne blague… Nous sommes vendredi et le vendredi est le jour du…poisson! Très drôle! Quel humour quand même…

Le vendredi, sur Lire1X est le jour de la chronique audio…

Kesako?

Globalement, une chronique audio est une chronique où je te présente une de mes lectures audios. Oui, juste ça…Une présentation sous forme d’article hein…je ne me suis pas encore lancée dans les podcasts… Quoi que…aujourd’hui tout est possible!

Aujourd’hui je te présente un coup de coeur: Ce que murmure le vent ». Le très poétique titre d’Amy Harmon est un roman historique et fantastique avec une touche de romance.

Il est sorti il y a plus de 6 mois aux éditions Charleston. Malheureusement, sur les réseaux, ce roman est déjà passé dans l’oubli et quel dommage! Oui…vraiment quel dommage…car ce roman est juste FABULEUX!

Tu penses que j’exagère? Lis-le et on en reparle ensuite!

Et non, je n’exagère vraiment pas en affirmant ça… Ce roman est fabuleux et absolument bien lu par Bénédicte Charton dans sa version audio en exclu sur Audible.

Bénédicte Charton est l’une des lectrices que je préfère pour mes lectures audios. Je crois d’ailleurs que ce n’est pas un hasard si elle a déjà près de 100 lectures sur la plateforme Audible…

J’ai déjà adoré écoulire sa voix dans des audios livres tels que La soeur disparue, La lettre d’amour interdite, La fille du maître de chai, Le secret d’Helena…et c’est elle qui lit le dernier roman d’Agnès Martin-Lugand: « La déraison ».

Bénédicte Charton est actrice. Elle joue notamment au théâtre et est la voix off de plein de pubs et autres contenus sonores. Pour moi, c’est un réel gage de qualité. Sa voix additionnée d’un récit de dingue et hop tu as une lecture audio de malade.

Bénédicte Charton

Parce que même si la lecture audio fait beaucoup, il est évident que la qualité du roman joue beaucoup pour ce type de support livresque. Une sorte de travail d’équipe en somme…

« Ce que murmure le vent » est écrit par Amy Harmon. Cette romancière américaine a une particularité à garder en mémoire…elle auto-édite ses romans et elle fait partie du parlmarès des meilleurs ventes de romans…

Impressionnant non?

Je te sens dans l’espectative…tu te demandes de quoi parle ce roman.

Alors ok…tu es prêt.e?

Ce roman est un voyage dans le temps. Un peu à la Outlander sauf qu’ici le passé est plus proche du présent et que la destination est l’Irlande.

Quoi? Avec ça je te dis rien?

Minute papillon!

Tout commence en 2001 à New York. Le grand-père adoré d’Anne Gallagher pousse son dernier souffle. Venu d’Irlande, il a bercé son enfance avec les histoires, contes et légendes de son pays natal.

Anne fait le voyage jusqu’en Irlande afin de respecter ses dernières volontés: le ramener sur la terre où il a grandi. Arrivée au village de ses ancêtres, Anne loue un barque pour un dernier adieu sur le Loch.

Pendant la cérémonie, un brouillard l’enveloppe et Anne perd connaissance. A son réveil, elle n’est plus en 2001 mais 80 ans plus tôt. La voilà allongée dans le lit de son arrière-grand-mère qui a disparu quelques années plus tôt lors d’une insurection.

Tout le monde prend Anne pour cette ancêtre…y compris un petit garçon qui n’a pas connu sa mère.

Stop!

Je m’arrête là et je te laisse imaginer toutes les suites possibles. Je suis d’accord avec toi, comme ça, sur le papier, cette histoire semble absolument tirée par les cheveux… Pourtant, je t’assure que le récit est rondement mené et l’ennui ne m’a pas effleuré l’esprit.

Je me suis trouvée intégralement plongée dans l’Irlande d’il y a un siècle. L’écriture est documentée, intéressante. Il n’y a pas de simplification ou en tout cas rien de flagrant. Il s’agit bien entendu d’une romance…mais…elle ne prend pas toute la place.

J’ai vraiment pris plaisir à relire les événements qui ont secoué l’Irlande en quête de son indépendance. Retrouver également les personnages emblématiques de l’Histoire de ce pays tel que Michael Collins…

Michael Collins

Tu auras peut-être remarqué que la période et le pays sont très semblables à « La soeur disparue », le septième opus des 7 soeurs de Lucinda Riley. Si tu as déjà lu le tome 7, pas de panique!

Malgré quelques similarités, les deux histoires sont très différentes. Tu ne liras pas deux fois la même chose. Je t’avoue même que ma préférence va à « Ce que murmure le vent » que je trouve beaucoup plus abouti.

Maintenant, ce n’est que mon avis bien entendu et comme tu le sais, si un livre te tente, c’est important de le lire pour te forger ta propre opinion. J’attends avec impatience le moment où nous pourrons en parler ensemble.

Qu’en penses-tu? Tenté.e par cette lecture? Tu as déjà lu ce roman? As-tu aimé? Dis-moi tout et assouvi ma curiosité (une fois de plus).

Un commentaire sur “Chronique audio – Ce que murmure le vent d’Amy Harmon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s